jeudi 23 décembre 2010

Marylin Monroe




Marylin Monroe d'Andy Warhol

 "c’est chaque fois la même chose, chaque fois différent".

Andy Warhol : l’Art produit de consommation en série ?

Dans les sérigraphies sérielles d’Andy Warhol, on y aperçoit une icone populaire dont l’image se répéter à l’infini : Marilyn Monroe,

 Artistes du POP ART, Andy Warhol vient du monde de la publicité. Il emprunte à la publicité son mode de reproduction : la sérigraphie (technique d’impression qui permet d’imprimer sur tous types de matériaux : textile, papier, carton, céramique, PVC... et sur n’importe quelle forme).

 Andy Warhol va répéter, matraquer ses images et en cela il nous renvoie à notre propre voyeurisme, mais aussi à l’attraction, la fascination et le pouvoir que détiennent sur nous les images de manière consciente ou insconciente.

A travers ces images répétées, l’idée artistique d’Andy Warhol n’est pas seulement de faire du trivial et du vulgaire la matière de l’Art mais l’Art lui-même devient trivial et vulgaire. L’Art devient un produit de consommation comme le sont les images de Marilyn Monroe ou de la bouteille de Coca Cola, un produit médiatique et industriel. L’Art n’est plus "élitiste". Les thèmes choisis par Andy Warhol issus de la culture populaire et des mass médias (journaux, magazines...) sont à l’image de la société américaine des années 60 et le début de la société de consommation, où les clichés de star sont commercialisés et diffusés en série, où les boîtes de soupes Campbell's semblent empiler comme dans un rayonnage de magasin.

 Maryline est la star Hollywodienne. C’est le produit phare, symbole capitaliste des modes de vie américaine et américanisée qui rayonne jusqu’au recoin du mode le plus reculé.

 Avec les éléve de Troisiéme sur des photocopies de l' Oeuvre de Warhol, nous avons réalisé des monotype à la gouache.




















Clin d'oeil ou contre pied ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Enregistrer un commentaire